Le Domaine de Hottemme

Le site complet sur Hottemme

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


Mot-clé - durbuy

Fil des billets

samedi 24 novembre 2012

Le plan du parc

Myriam RENARD a procédé à un travail patient de restauration du plan original du parc à l'anglaise du domaine.

Grâce à son travail, il m'a été possible de le faire scanner (pour les amateurs une image de 10000*6379 pixels) et d'essayer de gommer le plus possible les outrages du temps (traces de pliures, jaunissement, etc). Le nettoyage a cependant ses limites.

Ce plan a été, sauf erreur, tracé par le beau- frère de René COLIGNON, l'architecte Frank BLOCKX (qui a aussi établi les plans des bâtiments du domaine), et avec quelle minutie ! La photo est évidemment trop petite pour distinguer ce que l'architecte a écrit. Un plan comme tracé entre équerre pour les bâtiments et compas pour le jardin, tout en courbes.

Pour chaque endroit, toutes les essences d'arbres, d'arbustes sont reprises sur le plan.

L'architecte a ainsi noté 213 espèces pour créer des atmosphères différentes. Ce que nous continuerons à voir dans des photos actuelles

plan_parc01w.pdf

dimanche 18 novembre 2012

Du gui, des grives et des fauvettes

Dans le biorama 34, on peut voir une boule de gui et un couple de grives draines. Ce n'est évidemment pas un hasard.

grives_draines600w.png

La Grive draine est également parfois nommée Grive viscivore, en référence au fait qu'elle se nourrit de baies du gui d'Europe (Viscum album) en été, contribuant ainsi à sa dissémination. Elles rejettent les graines non digérées dans leurs fientes, parfois à plusieurs kilomètres compte tenu du temps de la digestion.(Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Grive draine de Wikipédia en français auteurs

En hiver, elle peut également s'installer dans la boule de gui n'ayant qu'à tendre le bec pour atteindre le garde-manger.

Mais la grive draine n'est pas le seul oiseau à permettre la dissémination du gui.

Les fauvettes à tête noire (un mâle présent dans le biorama 42, la calotte de la femelle est plus rousse), qui décortiquent les baies sur place, assurent une dissémination beaucoup plus localisée. Elles sont incapables d'avaler le fruit et se contentent d'en extraire la pulpe. Les graines sont ainsi abandonnées sur des branches et trouvent les conditions idéales pour germer. Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Fauvette à tête noire de Wikipédia en français (auteurs)

hottemmebio42_fauvette_male_a_tete_noirew.png

Valid XHTML 1.0 Strict