Le Domaine de Hottemme

Le site complet sur Hottemme

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


Mot-clé - beurre

Fil des billets

lundi 17 juin 2013

Du lait au beurre

Toujours dans les collections d'Eugène THIERNESSE, non accessibles au public, quelques témoins de la fabrication du beurre dans le passé.

Bon le beurre, c'est simple à fabriquer :

  • Ecrémage du lait pour séparer la crème qui servira à fabriquer le beurre (il faut 20l de lait pour 1kg de beurre),
  • Pasteurisation (actuellement car du temps des photos ce n'était pas la cas),
  • Maturation
  • Barattage pour fait éclater les particules de matière grasse et les agglomérer, en laissant le petit lait (ou babeurre), un liquide riche en protéines et en lactose.

Comme d'habitude,  un clic sur la photo pour l'agrandir.

La première chose est de traire les vaches et de ramener le lait à la ferme. Pour ce faire, les paysans utilisaient souvent une charrette à chien.

charrette_chien800w.jpg

Et en fonction de l'évolution : 

Utilisation de l'écrémeuse (inventée en 1878) pour remplacer le crémage naturel du lait qui donnait la crème fleurette par repos du lait mais durait plusieurs heures.

Puis venait le barattage

La baratte verticale à batte ou à piston est une baratte sous forme de jarre munie d'un couvercle troué par lequel un bâton avec un brasseur terminal agite la crème. La fabrique du beurre avec ce type de baratte était très fatigant et pouvait nécessiter deux personnes : l'une tenait la baratte tandis que l'autre battait la crème jusqu'à l'obtention du beurre.

Ecrémeuse à main
ecremeuse_a_main800w.jpg
écrémeuse mécanique
ecremeuse_mecanique800w.jpg
>Barattage avec une baratte verticale à batte en grès.
baratte_gres800w.jpg
Baratte normande de table
Baratte_a_main_de_table800w.jpg
Baratte sur pieds manuelle
baratte_a_main01800w.jpg
Baratte mécanique
baratte_mecanique02800w.jpg
exemple de laiterie
laiterie01800w.jpg
cuit-lait qui évitait au lait de "monter"
cuit_lait01800w.jpg
Valid XHTML 1.0 Strict